Lancement officiel du projet quinquennal « Notre Santé »

Lancement officiel du projet quinquennal « Notre Santé »

Dans le cadre du renforcement des systèmes de santé locaux de la Guinée, l’USAID a procédé au lancement officiel ce mercredi, 22 février 2022 à l’ambassade des états unis d’Amérique en Guinée d’un nouveau projet quinquennal de 73 millions de dollars intitulé « Notre Santé ».

Ont pris part à la cérémonie de lancement, l’Ambassadeur des états unis Fitrell en compagnie du Secrétaire Général du Ministère de la Santé Docteur Mohamed Lamine Yansané et tant autres invités de marques.

Lancement officiel du projet quinquennal « Notre Santé »

Ce projet s’inscrit dans le renforcement du système de santé dans les régions de Boké, Kindia et Labé, et les six communes de Conakry.

Pour la mise en œuvre des activités du projet, RTI International mettra en œuvre une approche globale qui est gérée localement, modulable, intégrée, multisectorielle et inclusive sur le plan du genre et social. Et travaillera avec le Ministère de la Santé, le secteur privé et les partenaires locaux : le Centre Africain de Formation pour le Développement (CENAFOD), le Comité des Jeunes Mon Avenir D’abord (CJMAD), le CCP, Pathfinder et Dimagi (dont les responsabilités se prendront de l’ampleur au fil du temps) pour déployer un dispositif de soins de santé primaire intégrés et adaptés du point de vue régional. 

Lancement officiel du projet quinquennal « Notre Santé »

Le CENAFOD étant membre du consortium soutiendra le résultat 3 : Engagement, gestion et ressources accrus entre le gouvernement et les citoyens en vue d’une plus grande responsabilisation pour des soins de qualité axés sur le/la patient/e.

Lancement officiel du projet quinquennal « Notre Santé »

Il est important de signaler que  projet permettra à la population d’avoir un meilleur accès à des soins de santé de haute qualité dans les communautés et les établissements de santé publique.

Par le Cellule Communication du CENAFOD

Ceux-ci pourrait vous intéressez

Rapport Annuel<br>2022
Rapport Annuel2022

Rapport Annuel
2022

MESSAGE DU DIRECTEUR EXECUTIF

Chers partenaires, chers collègues,

Au terme de l’exercice 2022, après une année fructueuse au service des collectivités et du développement, je suis très heureux de vous exprimer la gratitude du CENAFOD pour votre engagement et votre soutien.

Malgré la situation sociopolitique difficile qu’a connue la Guinée en 2022, le CENAFOD a pu mettre en œuvre les programmes et projets engagés par l’organisation. Il se positionne ainsi comme l’un des acteurs les plus importants dans le domaine des organisations de développement communautaires dans le pays.

Avec l’appui des partenaires techniques et financiers, le CENAFOD développe des projets et programmes, notamment dans les domaines de la gouvernance, de la résolution des conflits, de la mobilisation de la société civile pour une plus grande participation à l’édification de l’État de droit, de la santé communautaire et du développement local.

Amadou SYLLA, Directeur Exécutif CENAFOD

Durant l’année 2022, les projets suivants ont mobilisé les équipes du CENAFOD, les communautés et les partenaires :

Le Projet StopPalu+ : qui s’inscrit dans le domaine de l’initiative du Président Américain pour la lutte contre le paludisme (PMI) en Guinée. Le projet est financé par l’USAID/Guinée et exécuté par un consortium d’organisations conduit par l’ONG Américaine RTI. Les autres partenaires de mises en œuvre sont : JHPIEGO, Médical Care Développement International (MCDI) et le CENAFOD (Centre Africain de Formation pour le Développement). Le CENAFOD a été retenu pour soutenir l’intégration des aspects de gouvernance et de la mobilisation communautaire dans les activités de StopPalu+ dans les régions : Région de Kindia (Forécariah et Dubréka), Région de Boké  (Boké, Gaoual, Koundara, Fria et Boffa), Région de Labé (Labé, Lélouma, Mali, Koubia, Tougué) et les 5 cinq communes de Conakry.

Séance de sensibilisation par le GAC

Le Projet d’Appui à la Gouvernance Locale (PAGL/ANAFIC) : le CENAFOD a été chargé de développer au niveau des élus locaux le réflexe de rendre compte, de favoriser la participation aux activités des communes au niveau des bénéficiaires et de renforcer le sentiment d’appropriation des produits livrés en mettant un accent sur le contrôle citoyen des actions publiques. En 2022, le CENAFOD a facilité la mission d’évaluation de l’Agence Nationale de Financement des Collectivités ses zones d’intervention.

Appui à la bonne gouvernance
Projet d’Appui à la Gouvernance Locale (PAGL/ANAFIC)

Le Projet d’Étude de l’Indice de Pérennisation des Organisations de la Société Civile (OSC) : En collaboration avec FHI360 Washington, le CENAFOD joue le rôle de partenaire d ’accueil afin de faciliter la mobilisation des OSC guinéennes pour l’évaluation du secteur de la société civile et l’élaboration du rapport d’étude de l’indice de pérennisation des OSC en Guinée pour l’exercice 2021dont le processus est itératif et de façon progressive.

Vulgarisation de l’indice de durabilité des OSC 2021: le Cenafod présente le rapport
Projet d’Étude de l’Indice de Pérennisation des Organisations de la Société Civile (OSC)

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet “ Participation Citoyenne pour une Transition Inclusive et réussie ’’, financé par l’USAID à travers le NDI, le CENAFOD est membre du consortium dénommé CoCEG (Coalition Citoyenne pour les Élections et la Gouvernance), porteur de ce projet. Ce projet a travaillé dans le but de permettre aux personnes handicapées de contribuer à l’amélioration de la gouvernance du CNRD, à travers les exercices de focus group sur toute l’étendue du pays. Au terme de l’étude, le document du rapport a fait l’objet de publication et de plaidoyer près des autorités et institutions de la place.

Dans le cadre de la relance des activités de la filière Fonio en République de Guinée et sur financement d’Open Society Initiative For West Africa (le Centre Africain de Formation pour le Développement (CENAFOD) en collaboration avec l’Université Mahatma Gandhi a organisé du 22 au 24 février 2022 le Forum national Consultatif sur la filière fonio au palais du peuple à Conakry.

Parallèlement à la mise en œuvre de ces projets, le CENAFOD œuvre dans le domaine du développement du partenariat et de renforcement de ses capacités institutionnelles à travers l’organisation des sessions extraordinaires et ordinaire du Conseil d’Administration et la participation aux rencontres avec les autres partenaires.

La reconnaissance des résultats obtenus ira en priorité aux bénéficiaires qui auront su démontrer leur capacité à participer à leur propre développement. Ce résultat a également été possible grâce à la coopération et au soutien de divers partenaires, dont l’État Guinéen.

Mesdames et Messieurs

Trois autres faits clés façonnent 2022 pour notre organisation. Ceux-ci comprennent, entre autres :

1. La tenue de la session ordinaire du Conseil d’Administration au mois de janvier dont la principale conclusion a porté sur la nomination du Directeur Exécutif du CENAFOD.

2. Le décès du Responsable Administratif et Financier, le 26 février 2022. Sous la direction de Madame la Présidente du Conseil d’Administration, les dispositions ont été prises pour présenter les condoléances à sa famille biologique et à toute la communauté de Sankaréla (Mamou/Porédaka). Que son âme repose en paix. Amen.

3. Le projet Stoppalu+ s’est achevé en septembre 2022  près cinq ans d’activités intensives (2018-2022).

Je tiens à exprimer ma profonde gratitude aux membres du Conseil d’Administration pour la confiance qu’ils m’accordent et à réaffirmer mon engagement à poursuivre la mission et faire rayonner le CENAFOD parmi les principales ONG en République de Guinée.

Pour finir, j’adresse mes sincères remerciements à tous les partenaires, aux communautés avec lesquelles nous travaillons et au personnel du CENAFOD qui ont contribué, de près ou de loin, à l’atteinte des résultats obtenus dans la mise en œuvre des différents programmes et projets.

Vulgarisation de l’indice de durabilité des OSC 2021: le Cenafod présente le rapport

Vulgarisation de l’indice de durabilité des OSC 2021: le Cenafod présente le rapport

Le centre africain pour le développement a procédé ce vendredi 16 décembre 2022, à la vulgarisation du rapport d’indice de durabilité des organisations de la société civile guinéenne 2021. La présentation de ce rapport a connu la présence de l’ensemble des acteurs concernés dans un réceptif hôtelier de Conakry.

Vulgarisation de l’indice de durabilité des OSC 2021: le Cenafod présente le rapport

Du haut de ses 30 années d’expérience, le CENAFOD continue de développer son expertise dans le domaine du développement local en Guinée. D’où la réalisation de ce document sur financement de l’Agence américain pour le développement international (USAID) dont l’objectif est de comprendre le niveau de faiblesse des OSC afin de favoriser l’orientation des financements des partenaires.

Vulgarisation de l’indice de durabilité des OSC 2021: le Cenafod présente le rapport

Il s’agit d’une étude qui  permet de mesurer chaque année la prestation des Organisations de la société civile en Guinée. La même étude est menée dans 32 pays en Afrique dont 12 pays en Afrique de l’Ouest.

Vulgarisation de l’indice de durabilité des OSC 2021: le Cenafod présente le rapport

« Chaque année l’exercice se fait. Cela permet aux ONG, aux partenaires technique et financier y compris le gouvernement afin de connaître les aspects à travailler pour améliorer la performance des Organisations de la société civile guinéenne », a fait savoir Amadou Sylla, directeur exécutif du CENAFOD.

Représentant le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation, la directrice nationale de régulation et promotion des ONG et mouvement associatif à fait comprendre que ce rapport constitue un outil de repère pour l’ensemble des partenaires techniques et financier. Delphine Ouendeno a en outre indiqué que cette étude va permettre à sa direction d’avoir une visibilité sur l’évolution des OSC en Guinée et favoriser un  accompagnement adapté à cet effet.

 A noter que cette étude est réalisée chaque année à travers un questionnaire administré aux organisations de la société civile.

CI-DESSOUS, LE RAPPORT….

Source: https://signalafrique.com/vulgarisation-de-lindice-de-durabilite-des-osc-2021-le-cenafod-presente-le-rapport/

A LIRE AUSSI

Dabola/Kalela : 4 hectares de forêts reboiser par le CENAFOD
Dabola/Kalela : 4 hectares de forêts reboiser par le CENAFOD

Dabola/Kalela : 4 hectares de forêts reboiser par le CENAFOD

Dans le cadre de la campagne de reboisement  2022, le Centre Africain de Formation pour le Développement (CENAFOD) en partenariat avec le Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts à travers l’Inspection Régionale et la Direction Préfectorale de l’Environnement de Dabola, a procédé ce vendredi 05 juillet au lancement de ladite campagne pour le reboisement de quatre (4) hectares de 1700 plants d’espèces locales dans la forêt classée de Kouffa située dans le district de Kalela. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la campagne de reboisement 2022 lancée par les autorités guinéennes. Le CENAFOD étant un partenaire au développement a bénéficié ce projet de reboisement.

Envoronnement, CENAFOD

Campagne de reboisement 2022 à Dabola dans la foret classée de Kouffa située dans le district de Kalela

Environnement, CENAFOD

Campagne de reboisement 2022 à Dabola dans la foret classée de Kouffa située dans le district de Kalela

Par le service de communication du CENAFOD.

Guinée : Vers les préparatifs de la campagne MILDA 2022 à travers le projet Stop Palu+

Guinée : Vers les préparatifs de la campagne MILDA 2022 à travers le projet Stop Palu+

Le projet Stop Palu + composante de l’Initiative Présidentielle Américaine de lutte contre le paludisme (PMI) est un projet qui s’étend sur cinq ans et mise en œuvre par RTI International, soutenu par ses partenaires Jhpiego, Centre Africain de formation pour le Développement (CENAFOD) et Medical Care Development International (MCDI), sous le financement de l’USAID.

RTI Internationnal

Atelier régional d’orientation sur le dénombrement, la distribution, les VAD et digitalisation à Labé

C’est dans le cadre de la continuité des actions que s’est tenu à Labé du 29 au 31 MARS un atelier Régional de formation des formateurs régionaux et préfectoraux sur le dénombrement,  la distribution,  les visites à domicile et sur la digitalisation de la campagne de masse de distribution des MILDA 2022. Cette rencontre d’échange a regroupé les cadres des districts sanitaires de la région de Labé, de Gaoual et Koundara, la DRS de Labé, les ONG partenaires APROSAG, Solidarité  et neuf (9) cadres du Projet Stop Palu +.

RTI Internationnal

Atelier régional d’orientation sur le dénombrement, la distribution, les VAD et digitalisation à Labé

À la fin de cet atelier les participants seront chargés de former les supérieurs sous-préfectoraux et les moniteurs au niveau de chaque DPS qui, à leur tour  se chargeront de former les agents dénombrements et de mobilisations sociales.

Réunion de plaidoyer à Koundara

Après l’étape de Labé, l’équipe a posé sa valise à Koundara où la même activité s’est déroulée le dimanche 3 avril 2022. C’est la salle du Volontaire Guinéen pour le Développement (VGD) qui a servi de cadre à la rencontre. La réunion de plaidoyer de grande envergure a mobilisé les représentants  des communautés (autorités locales, administratives, les religieux, les médias) les animateurs du CAM.

Guinée : Vers les preparatifs de la campagne MILDA 2022 avec le projet Stop Palu+

Réunion de plaidoyer à Koundara

La rencontre était placée sous la présidence d’honneur du Secrétaire Général chargé des collectivités. Au cours de la rencontre, les communautés ont  insisté sur le choix des agents, l’information des communautés à revenir chez eux a l’approche de la distribution et/ou de confier leur coupon aux voisins en cas de déplacement. L’acceptation de se faire dénombrer pour éviter des conflits au moment de la distribution.  C’est sur une note d’espoir que la rencontre a pris fin. Le CENAFOD dans le cadre de la mise en œuvre du projet, contribue dans le domaine de la participation civique, visant l’augmentation de la participation et le soutien des communautés à la prévention et aux soins du paludisme. Pour rester dans cette dynamique de mobilisation des communautés pour la santé, le Projet Stop palu + a choisi comme stratégie la mise en place d’une plateforme communautaire autour du centre de santé dénommée groupe d’action communautaire (GAC) et au niveau préfectoral des EMC (Equipe de Mobilisation Communautaire). À travers les GAC et le EMC, le Projet Stop Palu+ compte contribuer à la recherche participative des difficultés rencontrées par les communautés avec des propositions de solutions, à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation des activités afin, d’assurer des services de soins de qualité. Ce mardi, 05 Avril 2022, le comité Communal de Coordination de la campagne MILDA 2022 est mis en place  dans la Commune de Ratoma sous la présidence du Vice Maire accompagné par le Directeur Communal de la Santé.

Guinée : Vers les preparatifs de la campagne MILDA 2022 avec le projet Stop Palu+

Présentation de Souadou Diallo

A rappeler que sur la même lancé, d’autres activités ont été également menée par  RTI International et le consortium.  Dans la commune de Matoto, le  Jeudi 29 Mars 2022 il y a eu la mise en place du comité Communal de Coordination de la campagne MILDA 2022. Au lendemain, Mercredi 30 Mars 2022 s’en est suivi la formation des formateurs nationaux sur le dénombrement, la distribution, les Visite à Domicile (VAD) et la digitalisation de la campagne MILDA 2022 à l’hôtel Riviera à  Kaloum. Enfin, le Vendredi 31 Mars 2022 les acteurs ont procédé à la mise en place du comité Communal de Coordination de la campagne MILDA 2022 dans la Commune de kaloum. Par la Rédaction du CENADOD

Guinée : vers l’élaboration de l’indice de pérennisation 2021 des ONG en Guinée

Guinée : vers l’élaboration de l’indice de pérennisation 2021 des ONG en Guinée

Le Centre africain de formation pour le développement (CENAFOD), a organisé ce mardi 29 mars 2022, un atelier d’évaluation de l’indice de pérennisation des organisations non gouvernementales guinéennes au compte de l’année 2021. Cette rencontre a réuni un panel d’acteurs de la société civile ainsi que des consultants évoluant sur les questions de gouvernance en Guinée.

Il s’agit d’un exercice qui est organisé chaque dans plus 73 pays à travers le monde.  Financé par l’agence américaine pour le développement international (USAID), à travers FHI360, l’objectif de cette activité est de comprendre le niveau de performance des ONG afin de permettre une orientation efficace  à la fois de l’Etat et des partenaires techniques et financiers, notamment en termes de leur accompagnement en faveur de la population.

CENAFOD FHI360

En Guinée, cette activité est menée depuis plusieurs années par le CENAFOD à raison de son expertise et sa longue expérience sur l’évolution des ONG.  Amadou Sylla, Directeur exécutif de cette ONG a indiqué que cette étude repose à la fois sur des questionnaires diffusés en ligne, mais à travers un exercice pratique d’évaluation des activités de la société civile au compte de l’année 2021. « À la fin de l’année 2022, nous finaliserons le rapport de 2021. Ce panel est un exercice d’échanges mutuels qui donnent des notations à la Guinée. Ces notations nous permettent de savoir le positionnement de la Guinée par rapport aux 73 pays à travers le monde », a-t-il expliqué en substance.

Le Directeur exécutif du CENAFOD a en outre indiqué que ce document, une fois élaboré, fera l’objet de large vulgarisation à tous les niveaux  afin de permettre une meilleure appropriation des organisations de la société civile. «Ce document sera ainsi un outil qui va permettre à chacun d’agir et de défendre les bonnes initiatives. Car ce n’est pas un auto-jugement, mais un travail d’équipe qui a été fait et qui représente notre image», a-t-il fait souligné.

Pour Bintou Kouyaté, présidente de l’ONG Appui au développement intégré de Guinée (APROGUI), l’enjeu de cette activité est de définir les forces et faiblesse de la société civile guinéenne dans le but d’améliorer sa capacité de d’intervention sur le terrain. « La finalité de cet exercice est de pouvoir corriger les faiblesses afin de bénéficier de l’appui des partenaires », a ajouté la présidente de l’APROGUI.

Astou Diallo de signalafrique.com 

Forum national  Consultatif sur la filière fonio à Conakry

Forum national Consultatif sur la filière fonio à Conakry

Le Centre Africain de Formation pour le Développement (CENAFOD) en collaboration avec l’Université Mahatma Gandhi (UMG) a organisé du 22 au 24 février 2022 le Forum national Consultatif sur la filière fonio. Elle s’est déroulée dans la capitale Conakry. Et C’est la salle du palais du peuple qui a servi de cadre. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la relance des activités de la filière Fonio en République de Guinée. Elle était placée sous les auspices du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage dans son programme axé sur la sécurité alimentaire dans un contexte de changement climatique.

Ce forum qui se veut être un espace d’échange, d’analyse et de propositions d’alternatives pour améliorer les pratiques actuelles de la filière fonio a regroupé les parties prenantes du secteur (les Coopératives régionales de la filière, les cadres des Ministères sectoriels concernés et les OSC). Il a été financé par Open Society Initiative For West Africa (OSIWA).

Forum national Consultatif sur la filière fonio au palais du peuple à Conakry

Amadou SYLLA Directeur Exécutif du CENAFOD Guinée

Au cours de la cérémonie d’ouverture, le Directeur Exécutif de (CENAFOD) M. Amadou Sylla a tout d’abord souhaité la bienvenue à l’ensemble des participants et a fait un rappel sur les potentialités agricoles de la Guinée plus particulièrement le fonio, sur l’objectif du projet,  tout en dégageant les attentes du forum avant de remercier les partenaires au développement ainsi que  le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage  de leur implication pour la réussite de ce forum.

Forum national Consultatif sur la filière fonio au palais du peuple à Conakry

M. Aliou N’diaye

De son côté, l’allocution le recteur de l’UMG, M. Aliou N’diaye a porté sur la genèse du projet et le pourquoi du choix porté sur la Moyenne et Haute Guinée comme tremplin pour la relance de la filière fonio tout en mettant en place un mécanisme ou une stratégie pour atteindre les objectifs.

Forum national Consultatif sur la filière fonio au palais du peuple à Conakry

M. Abdoul Diallo

Aussi,  le Représentant de OSIWA, M. Abdoul Diallo, quant à lui est revenu largement sur les potentialités de la culture du fonio et les motifs de l’accompagnement de son institution comme partenaire mais aussi donner quelques pistes et solutions pour l’amélioration de la chaine de valeur (production, transformation et commercialisation).

Forum national Consultatif sur la filière fonio au palais du peuple à Conakry

Mme Nantenin Condé présidente de la coopérative filière fonio de la région Kankan

Pour sa part, Mme Nantenin Condé présidente de la coopérative filière fonio de la région Kankan, au nom de la Corporation, est revenue sur les défis de la relance de la filière fonio tout en signalant quelques difficultés que rencontrent ces producteurs dans la Production, la transformation et à la commercialisation

Forum national Consultatif sur la filière fonio au palais du peuple à Conakry

Dr. Mamadou Gandeka

Enfin, le forum a été lancé par Dr. Mamadou Gandeka, représentant du Directeur National de l’Agriculture et de l’Elevage.

Dans la première journée du forum 3 thématiques ont été abordé. Elle a démarré par l’intervention de M. Elhadj Boubacar Baldé (Assistant Coordinateur), qui a présenté les résultats du diagnostic de l’étude sur la filière fonio en Haute et Moyenne Guinée. Dans sa présentation, il est largement revenu sur le constat que la Guinée est un pays agricole mais qui malgré tout n’arrive pas à satisfaire l’autosuffisance alimentaire.

La deuxième thématique portait sur l’Etat des lieux des recherches sur la filière fonio en République de Guinée (défis et opportunités). C’est, M. Lanciné Sangaré de l’Institut Agronomique de Guinée (IRAG) qui a exposé dessus, il a largement mis en exergue l’état des lieux des recherches sur le fonio en Guinée.

Selon le chercheur, le fonio est considéré comme l’une des plus vieilles céréales d’Afrique et il est cultivé dans presque tous les pays de l’Afrique de l’Ouest. Les principaux pays producteurs du fonio sont le Burkina Faso (9500 tonnes /an), le Bénin (2000 tonnes/an), la Côte D’Ivoire (14000 tonnes/an), le Mali (26000 tonnes/an), le Sénégal (1500 tonnes/an), le Nigeria (80 000 tonnes/an)  et la Guinée premier producteur mondial de cette céréale (222000 tonnes/an).

Enfin la troisième problématique était l’intervention et la coordination de la filière fonio en République de Guinée. Elle a été débattu par Dr. Mamadou Kandeka représentant du Directeur national de l’Agriculture et  l’Elevage est quant à lui revenu sur le manque d’information sur la filière fonio, pourtant cette céréale peut être cultivée dans toutes les régions (sol riche ou pauvre).

La relance de cette filière nécessite des moyens matériels, humains et financiers, le faible rendement des producteurs est dû à l’utilisation des moyens rudimentaires a-t-elle conclu.

Cette premier journée du forum a pris fin par des échanges entre participants et facilitateurs qui porté sur les stratégies à mettre en place pour accompagner les producteurs, la réorganisation des différentes corporations pour une synergie d’action commune, les problématiques liés aux équipements, à l’approvisionnement des semences, l’emballage, étiquetage et la gestion des plateformes multifonctionnelles afin d’améliorer la productivité de la filière fonio.