Rapport annuel 2023 du Centre Africain de Formation pour le Développement (CENAFOD)

Rapport annuel 2023 du Centre Africain de Formation pour le Développement (CENAFOD)

Le CENAFOD favorise le développement local en Guinée en améliorant les compétences et en aidant les acteurs locaux des communautés à se prendre en charge. Le CENAFOD a su adapter ses projets et programmes dans le contexte de la transition politique que traverse la Guinée depuis le 5 septembre 2021.

La collaboration régulière et efficace avec les services techniques centraux et déconcentrés de l’État (Ministères, Directions, Etablissement Public et Administratif, administration déconcentrée, etc.), avec les collectivités territoriales et des organisations communautaires de base, ainsi qu’avec des partenaires techniques et financiers soutenant des projets de développement en Guinée ont permis la réalisation de diverses activités.

La cohérence locale des programmes et leur adoption par les différentes parties prenantes ont été améliorées par la collaboration avec les structures étatiques et les collectivités locales. Ainsi, en 2023, le

CENAFOD a pu mettre en œuvre les programmes et projets ci-après : Gouvernance locale / Santé communautaire et la Communication pour le changement social. Pour en savoir plus télécharger le rapport annuel 2023.

Par la cellule de communication du CENAFOD

AVIS DE RECRUTEMENT

AVIS DE RECRUTEMENT

INFORMATIONS SUR LE POSTE
Titre : Assistant (e) Administratif ( ve) Lieu d’affectation : Conakry et soumis aux principes de mobilité géographique Superviseur : Responsable Administratif et Financier (RAF)Type de Contrat : Contrat à Durée Déterminée (CDD) Durée : Un an avec (3 mois d’essais)
VUE DU CENAFOD
Le Centre Africain de Formation pour le Développement (CENAFOD) est une organisation non gouvernementale à but non lucratif, créée en janvier 1991 à Conakry (République de Guinée) par des personnes physiques et morales de diverses nationalités. Elle est agréée par le gouvernement guinéen par arrêté N° A/91/N°01140/ MID/SED/CAB/SCIO du 2 février 1991 et les interventions sont régies par une convention d’établissement signée avec celui-ci. Cet agrément a été renouvelé en 2022 sous le numéro A/2022/1369/MATD/DNARPROMA/SGG.      Le CENAFOD, une organisation au service du développement qui a pour mission de participer aux efforts d’autopromotion des populations, des communautés locales et des collectivités par la formation de celles-ci et de tous les agents concernés par ce but. Sa vision est ‘’Un monde plus juste’’ L’organisation et le fonctionnement du CENAFOD s’articulent autour de l’Assemblée Générale (AG), le Conseil d’Administration (CA) et la Direction Exécutive. Au siège à Conakry, abrite la Direction Exécutive et à l’intérieur du pays par des délégations régionales. Le contexte d’évolution stratégique a conduit vers un fonctionnement en réseaux au niveau des différentes régions naturelles du pays : En Basse Guinée avec son siège à Kindia ; En Moyenne Guinée avec son siège à Labé ; En Haute Guinée Ouest avec son siège à Dabola ; En Haute Guinée Est avec son siège à Kankan et ; En Guinée Forestière avec son siège à N’Nzérékoré. Ces équipes fonctionnent sous forme de délégation régionale, placée sous la responsabilité d’un délégué recruté par le Directeur Exécutif avec une gestion semi-autonome des ressources (humaines, matérielles et financières).   Le CENAFOD durant ses 33 ans d’existence contribue à : Gouvernance locale :Promouvoir la gouvernance locale (Santé, Education et gestion des ressources naturelles) ;Promouvoir les mécanismes d’engagement citoyen ;Promouvoir le contrôle citoyen de l’action publique ;La participation quantitative et qualitative des citoyens aux élections et à une meilleure gestion des processus électoraux.Santé communautaire :L’usage des bonnes pratiques d’hygiènes/assainissements ;La mobilisation sociale pour la lutte contre les maladies dans les communautés. Education citoyenne, prévention des conflits et consolidation de paix :Favoriser la maitrise du processus d’une auto promotion réelle ; La promotion de la paix et de la quiétude sociale ;Contribuer à organiser les populations et les communautés pour faire entendre leur voix, faire valoir leurs intérêts et mieux dialoguer avec les agents de développement chargés de leur apporter des appuis ; Contribuer à l’amélioration des activités de production, de communication et de gestion ;Promouvoir l’organisation des campagnes de sensibilisation et de renforcement de capacités des groupes cibles et des agents sur diverses thématiques contribuant à la promotion humaine ;Partager les savoirs faire et savoir être.  
TACHES ET RESPONSABILITES
Sous la supervision du Responsable Administratif et Financier du CENAFOD. Le/a titulaire du poste aura comme principales responsabilités : 
La gestion de l’emploi du temps du Directeur Exécutif ;La gestion des visiteurs ;La gestion des courriers arrivée et départ (correspondances, factures, et autres) et des documents administratifs ;La préparation les ordres de missions ;La rédaction des comptes rendus des réunions ;La participation à la sélection des fournisseurs ;La réalisation des commandes et la réception des biens et de services ;La gestion des stocks des combustibles et des consommables ;Le maintien en bon état les biens matériels, immobiliers et mobiliers ;La gestion des agents d’hygiène et de sécurité ;La préparation des rapports trimestriels de gestion administrative.
     IV.  EXPERIENCES
Diplôme universitaire en gestion, développement communautaire, sociologie ou disciplines connexes ; Au minimum trois années d’expériences de travail au sein d’une Institution ;Maitrise de l’outil informatique (Word, Excel, power point) .
QUALITES ET APTITUDES REQUISES
Capacité à travailler sous pression ; Fiabilité, discrétion ;Rigueur dans le travail ;Sens de responsabilité ;Réactivité (Ce poste nécessite de fortes capacités relationnelles du fait de ses très nombreux interlocuteurs) ; Maîtrise du français et d’au moins deux langues locales obligatoires ; Esprit d’équipe, discipline et de partage ;La connaissance de l’anglais sera un atout.
Les personnes intéressées par cet avis sont priées d’envoyer par courrier électronique leur CV et une lettre de motivation à l’adresse suivante : contact@cenafod.org  et cenafodguinee@gmail.com en mettant en objet « DEMANDE D’EMPLOI pour le poste d’Assistant (e) Administratif (ve) au plus tard le 05 février 2024. Seuls les candidat (e)s présélectionné (e)s seront contacté (e) s pour le test théorique et pratique. NB : Les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Réception à Conakry en l’honneur de Madame Katie DONOHOE de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID)

Réception à Conakry en l’honneur de Madame Katie DONOHOE de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID)

Ce jeudi 7 décembre 2023, à la Résidence de l’Ambassadeur des États-Unis, Amadou SYLLA, Directeur Exécutif du Centre Africain de Formation pour le Développement (CENAFOD) à participer à la réception de Madame Katie DONOHOE, l’administratrice adjointe par intérim pour les affaires africaines à l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID).

CENAFOD réception à Conakry en l'honneur de Madame Katie DONOHOE USAID
De la droite vers la gauche, le chef de projet Notre Santé par interim, le chargé de suivi évaluation du projet Notre santé, le Directeur Exécutif du CENAFOD et le chef de Bureau IFES en Guinée.

Il est important de rappeler que Madame DONOHOE est basée à Washington aux États-Unis. Sa visite à Conakry s’inscrit dans le cadre de l’évaluation des progrès de la collaboration entre le gouvernement des États-Unis et le gouvernement de la Guinée à travers les activités de l’USAID en soutien au processus de transition et électoral.

Par la cellule de communication du CENAFOD

Le Conseil d’administration du CENAFOD

Le Conseil d’administration du CENAFOD

Le CENAFOD a ténu sa session ordinaire du conseil d’administration ce mardi 5 décembre 2023 à son siège national à Conakry. Cette cession est la deuxième de l’année 2023.

Conseil d’administration du CENAFOD

Les points à l’ordre du jour débattus et assortis de résolutions étaient : 

1.    Lecture, amendement et validation du PV de la cession précédente

2.    Présentation du tableau de suivi, revue des recommandations du CA

3.    Présentation du projet de rapport d’activités janvier à novembre 2023

4.    Présentation du projet de plan d’action 2024

5.    Présentation de documents des politiques internes (anti-fraude/corruption et genre/équité)

6.    Divers

Par la cellule de communication du CENAFOD

Projet Notre Santé/USAID : donation d’un domaine par la communauté de Komoya pour la construction d’un poste de santé

Projet Notre Santé/USAID : donation d’un domaine par la communauté de Komoya pour la construction d’un poste de santé

Suite au dialogue communautaire tenu le vendredi 25 août 2023 à Komoya par le GAC de Damakania lors duquel il a été révélé une faible fréquentation du centre de santé de Damakania par les communautés de Komoya à cause de son éloignement, une réunion de donation d’un domaine pour la construction d’un poste de santé a eu lieu ce samédi 23 septembre 2023 à Komoya.

Cette réunion a connu la présence du président du district de Komoya et ses membres, les sages de la localité, le chef de centre de santé de Damakania, les membres du COSAH, quelques membres du GAC et le Conseiller Technique Régional en Gouvernance et Participation Civique du Projet Notre Santé/USAID. Il a été conclu que les papiers de cette donation de domaines seraient remis officiellement à la Commune de Damakania le plutôt que possible.

Projet Notre Santé/USAID : Damakania, donation d’un domaine par la communauté de Komoya pour la construction d’un poste de santé
Réunion de donation du domaine de construction d’un poste de santé

Selon les informations recueillies lors du dialogue communautaire, Komoya est l’un des plus grands districts de la sous-préfecture de Damakania. Et il a une population estimée à plus 7 000 habitants et distants de 9 kilomètres du centre de santé. À cause de son éloignement, plusieurs personnes y compris les femmes enceintes préfèrent soit aller au centre de santé de wondy, soit pratiqué la médecine traditionnelle ou l’automédication. Ce qui fait qu’on note des cas de palu et plusieurs autres maladies dans la localité ainsi que la faible fréquentation du centre de santé de Damakania. L’une des recommandations des problèmes identifiés lors de ce dialogue était la construction d’un poste de santé à Komoya afin de pallier la faible fréquentions de la structure sanitaire. Raisons pour lesquelles les communautés de Komoya se sont réunies et ont donné de domaines pour la construction d’un poste de santé.

Projet Notre Santé/USAID : Damakania, donation d’un domaine par la communauté de Komoya pour la construction d’un poste de santé
Domaine offert par les communautés de Komoya

Cet acte de bonne volonté et de participation civique pour le bien-être des communautés de Komoya s’est réalisé sous l’impulsion du volet Gouvernance et participation civique que pilote le Centre Africain de Formation pour le Développement (CENAFOD) au sein du projet ‘’Notre Santé/USAID’’ à travers la mise en place et la formation de (15) quinze Groupes d’Actions Communautaires (GAC) à Kindia y compris celui de Damakania.

Projet Notre Santé/USAID : Damakania, donation d’un domaine par la communauté de Komoya pour la construction d’un poste de santé
Dialogue communautaire du 25 aout 2023 à Komoya

Il est important de rappeler que « le Groupe d’Action Communautaire (GAC) est une équipe multisectorielle composée de personnes volontaires, intègres et compétentes bénéficiant de la confiance de la communauté et qui se réunissent régulièrement pour aider les services techniques déconcentrés et les communautés à identifier les problèmes, proposent des pistes de solutions et aident à leur mise en œuvre ».

Par la cellule de communication du CENAFOD

Projet Notre Santé, USAID : renforcement des capacités des membres de COSAH (comités de Santé et d’hygiène) dans la région de Conakry

Projet Notre Santé, USAID : renforcement des capacités des membres de COSAH (comités de Santé et d’hygiène) dans la région de Conakry

Le projet « Notre Santé » est un consortium de 5 ONG sous le leadership de RTI international partenaire de mise en œuvre du projet Notre sante/USAID. C’est un projet de 5 ans (16 décembre 2022 – 15 décembre 2027) et son objectif est d’améliorer les résultats de santé des Guinéens vulnérables, en particulier les femmes et les enfants, grâce au déploiement élargi d’un programme de santé équitable et intégré.

Projet Notre Santé, USAID : renforcement des capacités des membres de COSAH (comités de Santé et d'hygiène) dans la région de Conakry

Pour y parvenir, l’équipe du projet ‘’Notre Santé’’ met en œuvre une approche globale du système qui est dirigée localement, adaptative, intégrée, multisectorielle et socialement inclusive. Le projet collabore avec le ministère de la Santé, le secteur privé et les partenaires locaux pour fournir un ensemble de soins de santé primaires intégrés et adaptés dans la région.

À travers les résultats intermédiaires (RI), le projet renforce la capacité et l’engagement du Ministère de la Santé et des partenaires en faveur des résultats de santé durables et inclusifs.

Pour apporter un appui efficace dans la mise en œuvre des interventions du projet « NOTRE SANTE, » le CENAFOD a procédé à un renforcement des capacités des membres de COSAH (Comités de Santé et d’Hygiène) du 28 au 13 septembre des communes de Matoto, de Matam, de Dixinn, de Kaloum et de Kassa. Au total 112 participants dont 33 femmes ont pris part à ces (2) sessions de formations avec un taux de participation de 100 %.

Les thèmes développés pendant ces sessions de formation portaient sur la décentralisation, le Développement local, le cadre de référence sur le fonctionnement et organisation des COSAH et le paquet intégré du nouveau projet notre Santé/USAID (palu, Maladies infectieuses, SMNI, PF/SR …).

La première session de formation a concerné uniquement les huit (8) centres de santé du District Sanitaire de Matoto, dont les membres des COSAH de Port1, Port2, Yimbaya, Tanènè Fondis, Matoto, Enta Fasa, Tombolia et Dabompa.

Ensuite, fut la seconde session concernant les communes de Dixinn, Matam, Kaloum et Kassa :

  • Dixinn : le centres de santé de Maciré, Hafia et Dixinn Centre.
  • Matam : CS Madina.
  • Kaloum : CS port, boulbinet et koulewondy.
  • Kassa: CS kassa.

À l’issue des formations, les maires de ces différentes collectivités ont tous exprimé leurs sentiments de joie et de satisfaction pour l’appui au renforcement des capacités des membres des COSAH. Ils sont ensuite remerciés le partenaire technique et financier, particulièrement le projet Notre Santé sous le financement de l’USAID.

Par la cellule de communication du CENAFOD

Assemblée générale ordinaire du CENAFOD

Assemblée générale ordinaire du CENAFOD

Comme à l’accoutumer, l’assemblée générale ordinaire du Centre Africain de formation pour le développement (CENAFOD) s’est tenu les 31 aout 2023 à son siège national à Conakry. Étaient présents, tous les sept (7) membres du Conseil d’Administration et les membres de la direction administrative de ladite organisation.

Les points inscrits à l’ordre du jour étaient : 

  1. lecture et amendement et validation du PV de la dernière session ;
  2. présentation du niveau de mise en œuvre des résolutions et recommandations ;
  3. révision du manuel de procédure administrative et financière ;
  4. présentation de la politique révisée de sauvegarde de l’enfant ;
  5. présentation de la politique révisée de protection contre l’exploitation, le harcèlement, les abus sexuels, le harcèlement, les abus de pouvoir et le sexisme ;
  6. Divers.

Par la cellule de communication du CENAFOD

Projet Notre Santé/USAID : Activités de gouvernances et de participations civiques du trimestre avril-juin 2023

Projet Notre Santé/USAID : Activités de gouvernances et de participations civiques du trimestre avril-juin 2023

Financer par l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) à hauteur de soixante-treize (73) millions de dollars américains et exécuter par RTI International en consortium avec cinq organisations dont le CENAFOD, le projet Notre Santé/USAID est mis en œuvre pour une durée de cinq (5) ans, dans trois (3) régions (Boké, Kindia et Labé) et les six (6) communes de Conakry.

L’objectif du projet est d’apporter des améliorations durables de la qualité, de l’accessibilité et de l’abordabilité des soins de santé en Guinée. Il contribue à l’amélioration de la santé des Guinéens vulnérables, en particulier les femmes et les enfants grâce au déploiement élargi d’un programme de santé équitable et intégré.

Pour le trimestre (Avril-Juin 2023), le Centre Africain de formation pour développement (CENAFOD) a mené des activités de prise de contact avec les autorités administratives, sanitaires et locales, l’analyse situationnelle des anciens Groupes d’Actions Communautaires (GAC), la mise en place et la formation des nouveaux GAC.

Renforcement de la réponse des gouvernements locaux aux besoins des citoyen (ne)s en matière de santé

Renforcement de la réponse des gouvernements locaux aux besoins des citoyen (ne)s en matière de santé

Jeux de rôles par les participants à la formation

La mobilisation communautaire étant une stratégie d’appropriation des services de santé essentiels par les communautés, le projet notre santé compte redynamiser les anciens Groupes d’Action Communautaire (GAC) dans les Préfectures/Communes de Forécariah, Dubréka, Boké, Boffa, Fria, Labé, Mali, Dixinn et Kaloum, mettre en place et renforcer les capacités des nouveaux GAC dans les Préfectures/Communes de Kindia, Gaoual, Matoto et Matam, pour renforcer la participation communautaire,

Évaluation de la fonctionnalité des anciens GAC

Cette évaluation s’inscrit dans le cadre d’une analyse situationnelle (diagnostic) sur la fonctionnalité des anciens GAC dans les régions de Boké (Fria, Boké et Boffa), de Kindia (Forécariah et Dubréka), de Labé (Labé et Mali) et trois (3) communes de Conakry (Dixinn, Kaloum et Kassa) en vue de les redynamiser et de renforcer leurs capacités sur le paquet intégré du projet Notre Santé. Avec l’appui des animateurs des ONG partenaires du projet Notre santé, 56 GAC ont été évalués.

Identification et formation des membres des nouveaux GAC sur leurs rôles et responsabilités.

Identification et formation des membres des nouveaux GAC sur leurs rôles et responsabilités.

Intervention de la CCS de Cacia et membre du GAC

Cette activité d’identification a permis une prise de contact avec les Collectivités (maires, Secrétaires Généraux et Directeur des Micros Réalisations, Chefs de Centres Santé…) pour expliquer le processus de mise en place (critères de sélections des membres et composition des GAC) et l’importance de la formation des nouveaux GAC dans les communes/préfectures concernées. Une formation d’une durée de trois jours par session dans les préfectures et communes concernées a été réalisée. A cet effet, 41 nouveaux GAC ont été formés sur leurs rôles et responsabilités dans les régions de Boké, Kindia, Labé et dans les 6 communes de Conakry.

Santé communautaire,
Santé communautaire,
Santé communautaire,

Il est important de rappeler que le GAC est une équipe multisectorielle composée de personnes volontaires et intègres bénéficiant de la confiance de la communauté et qui se réunissent régulièrement pour aider les services techniques déconcentrés et les communautés à identifier les problèmes, proposer des pistes de solutions et aider à leur mise en œuvre.

Le renforcer des capacités des membres leurs permettra jouer pleinement leurs rôles et responsabilités auprès de leurs communautés et autour des centres de santé pour participer à l’amélioration des soins de santé.

Par la cellule de communication du CENAFOD

Santé communautaire: Lancement Régional du projet « USAID/Notre Santé » à Kindia

Santé communautaire: Lancement Régional du projet « USAID/Notre Santé » à Kindia

Santé communautaire : Sous le financement de l’USAID et le leadership de RTI International, le lancement régional du projet « Notre Santé » a eu lieu ce mercredi 05 avril 2023 à l’Hôtel résidence Cissé à Kindia.

Lancement Régional du projet « USAID/Notre Santé » à Kindia

Cette cérémonie de lancement a connu la présence des autorités locales et administratives, des cadres du MSHP, l’USAID, les partenaires techniques et financiers ainsi que les partenaires de mise en œuvre du dudit projet.

Santé communautaire: Lancement Régional du projet « USAID/Notre Santé » à Kindia

Général Ibrahima Kalil Condé, Gouverneur de la Région de Kindia

Selon le Général deuxième section, Ibrahima Kalil Condé, dans son discours de circonstance a indiqué que le projet « Notre Santé » a pour objet de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des Guinéens vulnérables, en particulier les femmes et les enfants. Mais aussi il vise à améliorer la qualité et l’accès aux soins de santé.

Santé communautaire: Lancement Régional du projet « USAID/Notre Santé » à Kindia

Le chef de projet « Notre santé », Olivier Byicaza

Le chef de projet « Notre santé », Olivier Byicaza a dit, que le projet va couvrir les régions de Labé, Boké et Kindia plus la zone spéciale de Conakry.

L’Inspecteur régional de la santé de Kindia, Mamadou Oudy Bah

L’Inspecteur régional de la santé de Kindia, Mamadou Oudy Bah

L’Inspecteur régional de la santé de Kindia, Mamadou Oudy Bah compte accompagner ce projet pour le bien des communautés, a-t-il fait savoir.

C’est suite au lancement officiel du même projet au niveau national le 22 février à Conakry que se sont réalisés les lancements régionaux dudit projet à Labé et à Boké respectivement les 22 et 30 mars 2023 ; enfin, Kindia le 05 avril 2023 réunissant le personnel du niveau central du projet, les coordinations régionales de Labé, de Boké et de Kindia, les partenaires financiers et Techniques (PTF), les autorités administratives et locales ainsi que les ONG partenaires de mise en œuvre.

Santé communautaire: Lancement Régional du projet « USAID/Notre Santé » à Kindia
Lancement Régional du projet « USAID/Notre Santé » à Labé

Lancement régional dudit projet à Labé

Il est important de signaler que ce projet « Notre Santé » est financé par l’USAID pour une durée de cinq (05) ans, a une enveloppe de 73 millions de dollars américains. Il couvre la santé maternelle et infantile,  le planning familial, les maladies infectieuses et la santé communautaire.

A lire aussi :

Par la cellule de communication du CENAFOD

Projet USAID/Notre Santé : Enquête pour l’analyse situationnelle des établissements sanitaires

Projet USAID/Notre Santé : Enquête pour l’analyse situationnelle des établissements sanitaires

Pour assurer un démarrage des activités et un suivi de l’évolution de la situation avec la mise en œuvre des interventions du projet quinquennal intituler « Notre Santé » sous le financement de l’USAID à hauteur de 73 millions de dollars, des activités de collectes de données s’effectuent sur le terrain du  20 mars  au 04 avrils 2023 auprès des structures et personnel de santé, les Comités de santé et Hygiène sur l’ensemble des 3 régions d’intervention (Boké, Kinda, et Labé) et les 5 communes de Conakry par le cabinet Fondation Santé et Développement Durable (FOSAD) sous la supervision de RTI International et les partenaires de mise en œuvre.

L’objectif est de disposer des données de base pouvant aider dans la conception et l’approche du projet et des interventions qui seront menés par les districts.

Pour ce faire, le cabinet Fondation Santé et Développement Durable (FOSAD) bénéficiant de l’appel d’offre à tout d’abord  procédé  à la validation des approches et outils de l’analyse situationnelles des structures sanitaires avant la formation de 04 coordinateurs régionaux et 28 enquêteurs locaux sur l’outil de collecte de donné Kobocollect qui sont ensuite déployés sur le terrain dans leurs zones respectives.

Ces enquêteurs ont pour mission spécifiquement de :

  1. Collecter les données de références pour les indicateurs assignés au projet ;
  2. Evaluer la disponibilité du paquet de service intégré;
  3. Evaluer la disponibilité des équipements, des médicaments traceurs et du personnel
  4. Evaluer les compétences des prestataires
  5. Apprécier la capacité de gestion des responsables des structures
  6. Evaluer la fonctionnalité des COSAHs 
  7. Evaluer la gouvernance locale (autorité administratives, collectivités)
  8. Apprécier l’implication de la Société Civile et la presse dans les activités de Santé
  9. Evaluer les outils de collecte de la violence basée sur le Genre

Pour s’assurer du bon déroulement des activités de collecte de données, 10 superviseurs comprenant des équipes mixtes de RTI International, les partenaires et le ministère de la santé sont déployé pour la supervision dans la zone d’intervention dudit projet.

Pour l’heure, il est important de signaler que les activités se déroulent comme prévu et aucun manquement n’a été signalé.

Par la cellule de communication du CENAFOD.